Communauté ~H.R.F~ Multigaming

Bienvenue chez les ~H.R.F~

Connexion Membre

Pass perdu ?!

Visiteur ? Inscris toi !!

                     ~ WebTV ~


    En cours de recherche d'un stream live ~H.R.F~
    \"Loading\"
    Si le chargement est trop long rafraîchissez la page.
    (Temps max approximatif : 47s)

    Loading
    Chargement en cours...

    Accessible aux membres et amis uniquement


    En attente de la recherche d'un stream live
    \"Loading\"
    (Il faut patienter encore quelques secondes après la recherche terminée)
    Posté par Hornet13 le 17/10/2017 - 18:35:00 (vues 1024) Commentaires (0) 



    Battlefield 1 : Turning Tides – La Guerre entre Terre et Mer


    Dans la foulée de ses extensions They Shall Not Pass et In the Name of the Tsar de cette année, la prochaine tranche de DLC, baptisée Battlefield 1 : Turning Tides s'apprête à débarquer.

    Electronic Arts et DICE ont révélé beaucoup de nouvelles informations sur le nouveau DLC sur le site officiel de Battlefield 1, y compris les noms des nouvelles cartes, des armes et bien plus encore.

    Comme on le sait déjà, la troisième extension du jeu, prévue pour décembre, portera principalement sur la guerre navale, avec des joueurs engagés dans des moments célèbres de l'Histoire, tels que le Raid de Zeebrugge et l'Offensive de Gallipoli.

    Pour ceux qui ne le savent pas, le Raid de Zeebrugge était une bataille entre les forces de la marine britannique et allemande. Alors que la campagne de Gallipoli se déroulait principalement sur la péninsule de Gallipoli, opposant les corps d'armée australiens et néo-zélandais (ANZAC) à l'Empire ottoman.

    De plus, DICE a confirmé que la Royal Navy (la marine royale britannique) sera disponible en tant que nouvelle faction jouable dans le cadre de cette mise à jour majeure.

     



     

    Voici un rapide aperçu du nouveau contenu qui arrivera en décembre 2017 avec le lancement de Battlefield 1 : Turning Tides :
    • Achi Baba (carte) : Jetez-vous dans l'assaut britannique sur la péninsule de Gallipoli en 1915 dans un cadre intense, rapide et axé sur l'infanterie ;
    • Cap Helles (carte) : Assaillez les plages de la péninsule de Gallipoli avec les forces britanniques ou défendez les fortifications de l'Empire ottoman ;
    • Gallipoli (Opération) : Défendez ou attaquez les différents secteurs sur les cartes du Cap Helles et Achi Baba dans une nouvelle Opération épique ;
    • 6 nouveaux pistolets : Trouvez votre nouvelle arme préférée parmi la carabine à tranchée M1917, la Maschinenpistole M1912 / P.16, la Farquhar-Hill, la M1917 MG, la carabine Carcano M91 et l'Arisaka de type 38 ;
    • 2 nouvelles armes de mêlée : Les nouvelles armes de mêlée Naval Cutlass et Grappling Hook sont parfaites pour les combats rapprochés ;
    • Destructeur de Classe L : Règle les vagues avec le puissant Destroyer et prend les unités de mer, d'air et de sol avec ses canons, torpilles, canons AA et mines ;
    • Dirigeable de Classe C : Semez la mort par le ciel dans un dirigeable agile avec la place pour un pilote et trois artilleurs ;
    • Classe Elite Agent : Cachez-vous bien de la vue des sentinelles et avancez plus vite sur le champ de bataille avec cette nouvelle classe Elite.



     

    Et ensuite ce qui arrivera en janvier 2018 pour cette extension :


    • Heligoland (carte) : Participez à un affrontement naval épique pendant que la Royal Navy et la Marine allemande se battent avec des dreadnoughts, des destroyers et des avions tandis que les troupes d'infanterie se battent sur les falaises emblématiques de Rocky Cove ;
    • Zeebrugge (carte) : Participez à l'audacieux raid britannique sur le port belge de Bruges-Zeebrugge avec des vagues agitées et un grand môle allemand en toile de fond. Combattez en mer, dans les airs et dans des environnements d'infanterie rapprochés ;
    • Royal Navy (armée britannique) : Portez l'uniforme bleu caractéristique des troupes navales d'élite de l'Empire britannique et chargez dans la bataille avec les nouveaux fantassins britanniques.

    Nous nous attendons à ce que de nouveaux détails apparaissent dans un proche avenir. Soyez à l'affût soldat ! N'oubliez pas, le débarquement aura lieu en décembre.



    Source : LightninGamer
    Posté par Hornet13 le 12/10/2017 - 09:35:00 (vues 1185) Commentaires (1) 

    Star Wars Battlefront II Beta

    Premiers avis et Impressions



    Star Wars Battlefront II est accessible en beta depuis le 7 octobre jusqu'au 11 octobre 2017. Nous avons donc pu l'essayer et nous pouvons vous donner notre avis, puisque la beta était suffisamment étoffée pour qu'il soit possible de se faire une bonne idée de ce que sera le jeu final. Voici donc nos impressions sur les qualités et défauts que recèle ce titre d'Electronic Arts.
     


     

    Star Wars Battlefront II sort le 17 novembre 2017, et Electronic Arts nous a fait plaisir ce week-end en nous permettant d'y jouer pendant un bon moment. Plusieurs modes étaient accessibles, plusieurs cartes également, et il est donc possible de se faire un avis dès maintenant sur les qualités et défauts de ce nouvel épisode. Alors, Star Wars Battlefront II est-il mieux que son prédécesseur ? Mérite-t-il que l'on s'y intéresse ? C'est ce que nous allons voir.

    Star Wars Battlefront II Beta : nos avis sur un jeu prometteur

    Tout d'abord, la beta disponible jusqu'au 11 octobre commence avec un petit point négatif puisqu'il est impossible d'essayer le mode histoire du jeu. Cliquer sur la vignette correspondante lance en réalité une cinématique qui présente rapidement le scénario. Pour rappel, l'intrigue se déroulera entre l'Episode VI et VII : nous devrons incarner Iden Versio, la commandante d'une unité d'élite de l'Empire, dans son périple pour venger la mort de l'Empereur.


     

    Original donc, et comme le mode histoire était ce qui manquait cruellement au Battlefront de 2015, on ne peut qu'accueillir à bras ouverts ce nouveau mode. La campagne sera également l'occasion d'incarner différents héros, comme Luke Skywalker ou encore Kylo Ren. Aucune autre information n'est disponible, si ce n'est que l'on pourra quelque peu customiser son personnage au cours de l'aventure.

    Star Wars Battlefront II Beta : Généralités


     

    Pour commencer, et pour ne plus y revenir, il faut bien avouer que le jeu en met plein les yeux, et plein les oreilles. Les captures qui suivront ne rendent pas vraiment grâce au jeu, il est tout simplement magnifique. Décors, effets de lumière et de particules, explosions… Tout est fait pour que l'immersion soit totale ! On en attendait d'ailleurs pas moins du Frostbite 3, le moteur de jeu de DICE révélé avec Battlefield 4.

    Au niveau du gameplay et des mécaniques de jeu, du changement, et du changement bienvenu ! Vous devez désormais choisir entre quatre classes (Assaut, Lourde, Officier, Spécialiste) façon Battlefield, ou même façon Call of Duty WW2. Chaque classe dispose d'armes et compétences spécifiques (qui ont toutes un cooldown, un temps nécessaire entre chaque utilisation), que voici :
     
    • Assaut : Classe de base, avec un fusil-laser pour arme principale. Il dispose d'une grenade ionique (efficace contre les véhicules et bouliers), d'un fusil à pompe, et d'une flèchette-scanner, qui détecte les ennemis dans la zone touchée.
    • Lourde : Moins précise mais capable de faire plus de dégâts, cette classe dispose d'une mitrailleuse, d'une grenade simple, d'un bouclier et d'un mode sulfateuse.
    • Officier : Classe soutien, vous êtes équipé d'un pistolet-laser. Vos compétences comportent une tourelle, un cri de ralliement qui booste vos alliés, et une grenade flash.
    • Spécialiste : Classe sniper, vous disposez de jumelles pour repérer les ennemis à travers les murs, d'une grenade paralysante et d'un mode silencieux vous rendant indétectable.

    Enfin, pour chaque classe, il est possible de sélectionner trois "cartes" qui procurent des bonus ou modifient des paramètres (par exemple, faire plus de dégâts aux véhicules et boucliers mais en échange, moins aux soldats de base).
     

    Star Wars Battlefront II Beta : Galactic Assault


     

    Voici le premier mode de jeu disponible en multijoueur, et clairement le plus impressionnant. Dans cette bataille à 20 contre 20 dans la ville de Theed, sur Naboo, les droïdes doivent faire avancer un véhicule en direction du palais afin de faire exploser l'entrée. Les clones doivent défendre la position. Nous avions pu voir ce mode de jeu dans diverses vidéos de gameplay (et à l'E3), la surprise n'est donc pas vraiment présente.

    Mais le fait est que l'expérience est amusante. Il faut jouer en équipe pour espérer pouvoir gagner, et chercher l'objectif. Le jeu est également plus juste au niveau de ce que vous débloquez au fil de la progression du combat. Souvenez-vous, dans l'opus de 2015, il fallait ramasser des bonus sur la carte pour avoir le droit de monter dans un vaisseau ou d'incarner un héros…
     


     

    Tout ceci est terminé puisqu'il faudra désormais débloquer ces bonus avec les points gagnés en tuant des ennemis et en accomplissant les objectifs. C'est donc plus juste, plus gratifiant, et si vous voyez un Dark Maul sabrer tous vos potes, c'est qu'il l'a mérité (et vos potes aussi). C'est donc au joueur de faire le choix d'économiser ses points pour jouer avec un héros, ou bien de tout dépenser dès que possible pour enchainer les sorties en vaisseau.

    Star Wars Battlefront II Beta : Starfighter Assault



    Ce mode correspond aux batailles spatiales du jeu. Il s'agit ici de de protéger un Star Destroyer ou bien de le détruire. Divers objectifs doivent être remplis de part et d'autre, et il est possible de sélectionner différents vaisseaux, tous avec leurs avantages et inconvénients. 24 joueurs s'opposent dans un superbe environnement, et désactiver quelques options sur votre HUD devrait permettre une immersion totale.

    Le tout est résolument nerveux, fluide, et plein de vie puisque des vaisseaux IA sont également présents, de façon à donner une dimension épique à la bataille. À voir si à la sortie du jeu, d'autres modes de jeu avec d'autres objectifs seront disponibles ou non, car la lassitude pourrait bien pointer le bout de son nez dans le cas contraire.
     

    Star Wars Battlefront II Beta : Strike Mode



    Dernier mode multijoueur disponible lors de cette beta, le mode Strike oppose 8 joueurs contre 8 autres sur une map assez petite (en comparaison avec Theed un peu plus haut en tout cas). Du coup, on rencontre des adversaires bien plus rapidement et il faudra d'autant plus compter sur ses compagnons de route, et faire le bon choix de classe selon la situation.

    Le mode présenté lors de la beta était ni plus ni moins qu'un mode capture du drapeau, dans lequel le Premier Ordre doit s'emparer d'un artefact Jedi. On imagine sans mal d'autres modes de jeu à l'avenir dans cette configuration à 16 joueurs, comme des captures de zone, roi de la colline, match à mort par équipe… Il y a de quoi faire !
     

    Star Wars Battlefront II Beta : Arcade Mode


     

    La Beta était également l'occasion pour les joueurs d'essayer une portion du mode arcade. Concrètement, il s'agissait de défourailler des stormtroopers avec Dark Maul et ce, le plus rapidement possible. Un mode pour les adeptes du scoring donc, qui permet également de se faire la main avec tel ou tel héros ! Le mode arcade serait typiquement le mode apte à recevoir des mises à jour de temps à autre afin de renouveler les défis à effectuer.


    Star Wars Battlefront II Beta : Pay to Win ?



    Aaaaah, les boîboîtes… Difficile de savoir quel est LE jeu qui a véritablement popularisé cette mode mais le fait est que l'on retrouve ce système de coffres à débloquer un peu partout désormais. En avril 2017, EA avait indiqué vouloir abandonner le Season Pass, pour proposer "quelque chose de mieux". Alors, est-ce que nous sommes véritablement sur quelque chose de mieux ?

    Difficile à dire. Ouvrir une caisse est le seul moyen disponible pour débloquer des skins, des emotes, mais aussi des capacités, des armes, des mods d'armes… Elles s'ouvrent avec la monnaie virtuelle du jeu mais il est possible de dépenser de vrais sous pour aller plus vite. Or, certaines cartes (on en débloque trois par caisse) donnent un réel avantage en jeu.

    Est-ce là le prix a payer pour bénéficier de contenus (maps, armes, héros) gratuits par la suite ? Il semblerait que oui. Certes, avoir de meilleurs cartes ne va pas instantanément faire de vous un as du combat, mais la plupart des jeux prennent bien soin (façon Overwatch par exemple) de ne proposer dans les coffres que des éléments n'impactant pas le gameplay…
     

    Star Wars Battlefront II Beta : Conclusion



    Au final, cette beta donne vraiment envie de donner sa chance au jeu, pour de nombreuses raisons. Magnifique, sound design excellent, la promesse de nombreux modes de jeu disponibles… Un gameplay nerveux et complet, et ce système de classe plutôt bien pensé. De plus, le titre corrige les défauts du précédent épisode (bonus aléatoires sur la carte, absence du mode solo, manque de contenu sans season pass…)

    Il convient donc de voir si le jeu tiendra ses promesses au niveau du mode histoire, qui devra être autre chose qu'un gros tutoriel pour le multijoueur s'il veut convaincre ! Mais en tout cas, au niveau du multijoueur, c'est du tout bon si d'autres modes de jeu (et d'autres cartes) sont effectivement proposés. Le mode Heroes vs Villains notamment sera à coup sûr de la partie, mais on espère que beaucoup d'autres suivront.

    L'expérience fut concluante et nous sommes à des lieues du Battlefront de 2015. Il sera probablement difficile d'atteindre le niveau de l'opus de 2005 mais il est possible de s'en approcher ! Il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que ces fameux coffres ne viennent pas gâcher le plaisir de jeu. Rendez-vous le 17 novembre pour la sortie de Star Wars Battlefront II !



    Source : PaperGeek
    Posté par Hornet13 le 02/10/2017 - 10:20:00 (vues 2495) Commentaires (0) 

     
    Battlefield 1 est incontestablement l'un des meilleurs, voire le meilleur, FPS du moment. En septembre dernier, le titre a mis la barre encore plus haut avec sa deuxième extension, Battlefield 1 : In the Name of the Tsar, grâce à son contenu riche et de qualité. Ce nouveau DLC parvient à surpasser la précédente extension du jeu, "Battlefield 1 : They Shall Not Pass", qui était déjà bien solide au niveau du contenu. DICE a frappé fort avec cet ajout russe et il peut très bien s'agir de l'une des meilleures œuvres de l'équipe, établissant un niveau de qualité qui sera difficile à dépasser pour les deux prochaines extensions prévues de Battlefield 1, "Turning Tides" et "Apocalypse".

    Mais qu'en est-il vraiment ? La réponse est dans notre test sur Xbox One sorti tout droit du front russe.
     
     

    Un vent d'Est souffle sur le champ de bataille



     

    Les Cartes en vedette

    Dans Battlefield 1 : In the Name of the Tsar, on trouve de nombreux ajouts : la faction de l'armée russe, personnage féminin jouable, le mode de jeu Zone de Largage, deux nouvelles opérations, six cartes, onze armes à feu, quelques armes de mêlée, quatre véhicules, le retour des spécialisations, des Dog Tag supplémentaires et bien plus encore. C'est une liste assez conséquente, et elle enrichit un peu plus ce jeu multijoueur déjà très complet. Les joueurs en obtiendront pour leur argent, qu'ils achètent le DLC seul ou qu'ils l'obtiennent grâce à l'abonnement Premium, ou désormais via Battlefield 1 : Revolution.
     
    En commençant par les cartes : Col de Lupkow, Albion, Galicie, Bastion de Broussilov, Tsaritsyne et Volga, presque toutes offrent une expérience multijoueur passionnante qui parvient à se séparer du jeu principal. Les cartes sont beaucoup plus ouvertes (sauf Tsaritsyne) et sont remplies de longues étendues de terrain couvert de neige, ponctuées par des tranchées ou des ruines qui servent de points de recouvrement. Les plaines dégagées feront souvent le bonheur des Éclaireurs, qui pourront tirer depuis de longues distances, mais elles façonnent aussi la façon dont les armées avancent sur les objectifs à conquérir. Cela est immédiatement visible en Galicie, où deux objectifs sont séparés par une parcelle plate de terrain ouvert. C'est donc une zone très dangereuse. Pour aller de l'avant vers les ennemis, les tranchées entrelacées et les cratères doivent être utilisés rapidement et on y ressent l'ambiance infernale de la guerre. Vous l'aurez compris, la structure intelligente des cartes de Battlefield 1 : In the Name of the Tsar est indéniablement sa principale valeur ajoutée, promettant des batailles en ligne passionnantes et stratégiques.

     


     
    Cependant, ce constat ne peut malheureusement se faire sur Tsaritsyne. Cette carte beaucoup plus petite et étroite assure un point de conflit entre les joueurs. En effet, dans le mode conquête, il y a trois objectifs et l'un de ces points de chute se situe dans la cathédrale centrale de la carte. Au fur et à mesure que chaque équipe capture (facilement) les objectifs près de sa base, tout le monde se précipite dans les tranchées entourant le bâtiment au milieu. Quelle que soit l'équipe qui sécurise ce point en premier, elle est généralement victorieuse. La cathédrale est en effet un point facile à défendre, d'autant plus que les soldats à l'extérieur ne sont pas en mesure d'obtenir un poste avec une bonne vue sur l'intérieur. Ajoutez à cela l'absence complète d'un Behemoth pour l'équipe perdante et vous obtenez des parties déséquilibrées.

     


    Les Armes font la loi

    Les cartes peuvent être la vedette de cette extension, mais les armes sont aussi un aspect important de Battlefield 1 : In the Name of the Tsar. Comme prévu, chaque arme à feu déverrouillable a deux variantes, qui se résument à la différence entre les repères à la mire ou au scope, à l'exception des armes secondaires. Les personnes adorant jouer en Éclaireur seront ravies de voir le mythique Mosin-Nagant M91. Le Vetterli-Vitali M1870, utilisé en Italie, s'est avéré être une agréable surprise, compte tenu de sa nette amélioration par rapport au rôle agressif du tireur d'élite du Martini-Henry. Encore plus magnifique, le bataillon exclusivement féminin qui utilisait ces fusils est bien présent dans cette extension. Le Fedorov Avtomat est actuellement l'arme de prédilection des Médecins, car elle permet à cette classe une approche plus offensive. Les nouveaux LMG de la classe Soutien ont des performances admirables dans leurs mains. Enfin, l'arme secondaire la plus unique est le pistolet Obrez. Vous ne pouvez tirer qu'un seul coup avant de recharger une nouvelle balle, mais quelle puissance de feu ! C'est le seul pistolet à atteindre 100 points de dégâts en un seul coup si l'adversaire est à moins de dix mètres.
     



     
    Mettre la main sur ces armes n'est pas aussi simple que de dépenser votre monnaie virtuelle. Elles nécessitent l'accomplissement de certains objectifs plus ou moins difficiles. L'utilisation du M1903 Experimental peut par exemple se révéler être une belle corvée. Cela étant dit, il se compare à l'un des objectifs pour les Soutiens qui consiste à prendre en charge deux avions avec ses LMG pour débloquer le Parabellum MG14 Léger. Il est clair que DICE a essayé de secouer les choses en déplaçant le Soutien à un rôle plus anti-aérien. L'idée est plutôt bonne, à condition qu'elle soit bien suivie par les joueurs.

     

     
     

    Les Spécialisations sont de retour

    Des spécialisations ont fait leur apparition dans Battlefield 1 : In the Name of the Tsar, ramenant ce système qui avait été apprécié par les joueurs dans les anciens opus Battlefield. Tout le monde a maintenant accès à trois avantages fondamentaux dès le début, qui ajoutent des capacités telles que la réduction du temps de guérison et la diminution des dégâts dus aux explosions. Comme pour déverrouiller des armes, une liste de tâches (plus dures) permet de déverrouiller ces spécialisations. Il existe des spécialisations générales qui renforcent chaque classe de soldats. Par exemple, le Médecin peut avoir accès au sauvetage dissimulé et à la seringue stimulante. La première de ces spécialisations consiste à jeter une grenade fumigène sur n'importe quel corps d'escouade à moins de 20 mètres, offrant une couverture cruciale. La seconde donne une augmentation de vitesse de 20% au guérisseur et guérit pendant huit secondes après la réanimation. Toutes les spécialisations spécifiques à la classe ne sont pas aussi utiles. Mais cela change subtilement la manière d'appréhender les parties et surtout de mieux apprécier la classe que l'on joue.
     


     
     

    Les Modes de jeu pour sortir des sentiers battus

    Nous avons également les deux nouvelles Opérations, Red Tide et Brusilov Offensive, qui reprennent les combats de la Première Guerre Mondiale côté Russie. Ces deux Opérations fonctionnent en mode Contrôle de secteur. Pour ceux qui n'ont pas essayé ce mode, il est semblable à Ruée et Conquête dans le sens où les objectifs doivent être capturés pour forcer l'autre équipe à se replier vers d'autres objectifs. Les amateurs du mode Opérations apprécieront grandement ces deux nouveaux ajouts qui continuent la tendance de la dernière expansion. Il existe également un mode de jeu ajouté appelé Largage de Ravitaillement, qui est présenté comme une version à plus grande échelle du mode Zone de Largage trouvé dans le dernier grand jeu de tir multijoueur d'Electronic Arts, Star Wars: Battlefront. C'est un mode trépidant de capture et de contrôle où les joueurs doivent saisir les caisses de ravitaillement déposées par avion et rester dans un rayon donné pour les récupérer. Des récompenses telles que des kits de munitions et d'élite sont données pour les vainqueurs. Ce nouveau mode est suffisamment captivant pour vous sortir des modes classiques qu'offre Battlefield 1.



     
     

    Conclusion de Battlefield 1 : In the Name of the Tsar

    Battlefield 1 : In the Name of the Tsar réussit à offrir une extension justifiée en fournissant un contenu qui correspond à chaque euro dépensé. Presque toutes les additions sont saisissantes, avec quelques exceptions qui pourront être équilibrées dans les mises à jour futures. Quoi qu'il en soit, si vous cherchez à obtenir une étoile de service pour une nouvelle arme ou si vous avez besoin d'un changement de décor, l'extension fournit la meilleure raison de revenir à Battlefield 1 (ou de continuer à jouer). L'extension Battlefield 1 : In the Name of the Tsar a fixé le niveau pour toutes les extensions futures, offrant un contenu suffisant pour les prochaines semaines.



    Source : LightninGamer
    Posté par Nobies le 20/09/2017 - 22:53:00 Commentaires (7) 

    Désolé mais vous n'avez pas les droits pour accéder à cette news

    Posté par Nobies le 05/08/2017 - 23:08:00 Commentaires (19) 

    Désolé mais vous n'avez pas les droits pour accéder à cette news

    Posté par SlyK40 le 30/07/2017 - 21:37:00 Commentaires (0) 

    Désolé mais vous n'avez pas les droits pour accéder à cette news



    Désolé, ce module n'est pas activé !

    Retour